Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Villeneuve sur Tarn, d'hier à aujourd'hui

Villeneuve sur Tarn, d'hier à aujourd'hui

Mise en ligne de vieilles photos et cartes postales anciennes du village de Villeneuve sur Tarn, commune de Curvalle, Canton d' Alban, Communauté des communes des monts d' Alban et du Villefranchois, Département du Tarn

Villeneuve autrefois l’école

Villeneuve autrefois l’école

. Nous participions à certaines tâches ménagères qui, même si elles ne nous plaisaient guère faisaient partie de notre quotidien. Tous les soirs avant de partir, nous ramassions tous les papiers tombés à terre et donnions un coup de balai entre les rangs des bureaux. Les garçons les plus grands étaient chargés de monter de la cave le seau de charbon destiné à alimenter le poêle unique moyen de chauffage durant la saison hivernale. Le petit bois nécessaire à l’allumage était fourni à tour de rôle par chaque élève dont le père venait apporter un fagot de branches sèches. Quand, à 17 heures, l’école fermait ses portes et, telle une volée de moineaux nous partions chacun vers notre foyer. Les enfants de la campagne allaient à pied. Commençait alors la dernière récréation de la journée. Par les chemins de traverse et par la route, (où les voitures étaient rares en ce temps-là), nous allions par petits groupes qui s’amenuisaient au long du parcours, vers le domicile familial. Pendant l’hiver le trajet se faisait assez rapidement car la nuit tombait vite mais à la belle saison notre terrain de jeux s’élargissait sérieusement et le temps du retour durait parfois plus que de raison. Quand nous fûmes en âge d’aller à bicyclette les kilomètres parurent moins longs mais les pauses persistèrent et nous continuâmes à manger des cerises, des pommes, des mûres et surtout les nèfles près de la cabane des poules de Joseph FOURNIALS. La scolarité finissait avec le certificat d’études que tous rêvaient de décrocher. Auparavant certains étaient entrés en pension au lycée du chef-lieu du département, d’autres se préparaient à entrer en apprentissage, quelques-uns à travailler à la ferme familiale. Dans tous les cas cette période reste gravée dans notre mémoire et la reconnaissance envers nos « maîtres » ne peut pas s’éteindre. Ils ont grandement participé à faire de nous des adultes.

Villeneuve autrefois l’école
Villeneuve autrefois l’écoleVilleneuve autrefois l’écoleVilleneuve autrefois l’école
Villeneuve autrefois l’écoleVilleneuve autrefois l’école

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article