Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Villeneuve sur Tarn, d'hier à aujourd'hui

Villeneuve sur Tarn, d'hier à aujourd'hui

Mise en ligne de vieilles photos et cartes postales anciennes du village de Villeneuve sur Tarn, commune de Curvalle, Canton d' Alban, Communauté des communes des monts d' Alban et du Villefranchois, Département du Tarn

Villeneuve sur Tarn autrefois… Après l’été

Villeneuve sur Tarn autrefois… Après l’été

Les derniers vacanciers sont partis, la rentrée scolaire ne sera bientôt plus qu’un souvenir, le village retrouve un peu de son calme et la campagne environnante se prépare pour une nouvelle saison. L’automne s’installe, et après les vendanges de septembre, pendant que le vin mûrit dans les caves, les paysans préparent leurs champs pour les semailles. Il faut déjà penser aux récoltes de l’année prochaine. Les derniers maïs sont ramassés, les coques encore munies de leur enveloppe, sont entassées dans un coin de la grange ou dans le local prévu pour les futures veillées de « dépouillage ». En attendant celles-ci, on épand le fumier, on laboure et on sème le blé qui germera pendant la saison froide pour s’épanouir au printemps prochain. Villeneuve se pare alors des couleurs de l’automne, la brume matinale qui monte de la rivière ne laisse parfois apparaître que le sommet du clocher, les premiers feux de cheminée laissent leurs trainées de fumée dans le ciel encore bleu, tout le monde savoure les derniers beaux jours au son du marteau sur l’enclume de la forge, de la scie du menuisier préparant une planche, des enfants pendant la récréation, de l’horloge qui égrène les heures … C’était la vie au siècle dernier à Villeneuve.

Villeneuve sur Tarn autrefois… Après l’été
Villeneuve sur Tarn autrefois… Après l’étéVilleneuve sur Tarn autrefois… Après l’étéVilleneuve sur Tarn autrefois… Après l’été
Villeneuve sur Tarn autrefois… Après l’étéVilleneuve sur Tarn autrefois… Après l’été

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article